Vous souhaitez créer une application mobile et vous êtes motivé pour relever le défi ? Nous vous dévoilons les questions clés à se poser pour la réussite de votre projet. 

Le succès de votre application mobile est proche. Mais avant, posons-nous d’abord les bonnes questions, tel que l’objectif, le positionnement sur le marché ou encore le budget pour créer une application mobile. 

1. Quel est mon objectif ?

Posez-vous la question « quel est le but de mon application mobile ? ». Votre objectif doit être clair et précis, pour que vous puissiez avancer dans votre projet. Qu’est-ce qui fait que le consommateur téléchargera votre application mobile ? Y a-t-il des fonctionnalités innovantes, une ergonomie sans failles ? Pour mettre en avant votre application mobile, vous devez proposer une nouveauté que vos concurrents ne proposent pas. Bien sûr vous pouvez améliorer un concept existant, le tout est de créer de la valeur ajoutée pour vos utilisateurs.

2. À quel besoin je vais répondre ?

En créant une application mobile, vous devez proposer des services qui permettront de faciliter la vie de l’utilisateur.
Prenons le cas de Netflix, qui est une société proposant des films et des séries à regarder en streaming. Cette entreprise a commercialisé sa propre application mobile. En faisant cela, elle a permis à ses consommateurs de pouvoir se divertir à travers des films et des séries sur leur smartphone. Ils peuvent donc se distraire n’importe où, à condition d’avoir une connexion internet. Lorsqu’ils sont dans les transports et qu’ils n’ont pas d’ordinateur à disposition par exemple.
Pour prendre un autre exemple, l’entreprise RATP, avec son application mobile, qui permet de voir en temps réel les horaires des transports en commun.
Ces applications mobiles ont donc répondu à un besoin chez les utilisateurs. C’est cela qui a fait leur succès

3. Quelle sera ma cible ?

Définir sa cible est très important pour l’avenir de votre application. Il est essentiel pour vous de viser une population précise, au risque de vous perdre parmi une multitude de consommateurs. C’est pour cette raison, qu’il faut que vous établissiez une cible type à atteindre, quel est votre persona? Par exemple, en fonction du sexe, de l’âge et de la catégorie socio-professionnelle. L’entreprise Showroomprivé, illustre bien cela avec son application mobile qui s’adresse principalement aux « digital woman ». Ainsi, vous avez pu remarquer dans leur campagne publicitaire, qu’ils mettent en avant le fait que les femmes peuvent désormais faire leurs achats à tout moment, sur leur smartphone.
Cela vous aidera à répondre à la question : À qui je m’adresse en développant cette application ?

4. Quel sera mon positionnement ?

Avant de créer une application mobile, il est essentiel de définir son positionnement. C’est-à-dire, la spécificité que l’on va apporter en plus, par rapport aux autres applications sur le marché. En effet, le lancement d’une application mobile, doit être réfléchi. Pensez donc à la particularité que vous apporterez à votre application. Qu’est-ce qui fait que l’on va utiliser votre application plutôt qu’une autre ?
C’est cette distinction qui jouera directement sur l’attractivité de votre application mobile et qui la rendra spéciale. 
Sachez que votre positionnement définira qui vous êtes dans la tête du consommateur. Votre application mobile peut vous aider à construire votre image et votre identité sur le marché. 

5. Par quel moyen vais-je rentabiliser mon application mobile ?

Créer une application mobile présente un coût plus ou moins important. Vous devez donc réfléchir à la façon dont vous rentabiliserez cette dernière. Vous pouvez choisir de faire une application payante ou gratuite. Sachez tout de même que les systèmes d’exploitation comme iOS et Android prélèvent automatiquement 30% du prix de l’application. Les applications payantes sont plus faciles à vendre sur Apple store que sur Google Play. Le public Apple a plus de facilité à acheter des applications que celui d’Android. Une application gratuite, quant à elle, peut être rentabilisée à travers différents moyens :

  • Les publicités
  • Une version d’essai gratuite qui ne dispose pas de toutes les fonctionnalités de l’application, mais qui sera payante par la suite
  • La proposition d’achat via l’application (Fonctionnalités supplémentaire ou produits)
  • Le sponsoring

6. Quel budget pour quel type d’application ?

Il existe plusieurs types d’application mobile. Il peut s’agir d’une application native, d’une hybride ou encore d’une web.

 

  • Les applications natives sont développées avec un langage spécifique à chaque plateforme. Par exemple, une application pour iPhone/iPad sera développée en Swift, pour Android on utilisera le Java etc. En d’autres termes, pour créer une application disponible sur 3 plateformes différentes, vous devez développer 3 fois la même application et donc, multipliez le temps et le coût par 3. Elles ont cependant l’avantage de pouvoir utiliser l’intégralité des ressources matérielles et sont par conséquent très performantes. Les concepteurs de jeux font régulièrement le choix de l’application native.
  • Les applications hybrides ont quand à elles, besoin d’un seul développement. L’application générique est ensuite encapsulée dans des conteneurs natifs. Ainsi, l’application pourra être proposée sur Android, iOS ou Windows etc. Ceci permet d’avoir des coûts réduits, mais aussi de gagner du temps. Les performances de ce type d’application sont comparables aux applications natives pour des besoins classiques.
  • Les applications web sont développées avec les langages habituels du web. Ce sont des applications dont l’interface graphique est celle d’un site internet et qui fonctionnent par le biais d’un navigateur. Elles ne peuvent avoir recours aux fonctionnalités matérielles du téléphone et fonctionnent uniquement avec une connexion internet. Les applications web sont moins chers que les applications natives et les performances limités par ce que peut faire le navigateur.

Conclusion

Pour conclure, créer une application mobile peut être un vrai tremplin pour votre business. Veillez donc à vous poser ces quelques questions que vous venons d’étudier. L’objectif est de répondre à un besoin de vos clients. Votre positionnement vous fera sortir du lot. Et ne négligez pas votre stratégie de rentabilisation. Selon le cahier des charges et le budget votre agence saura vous conseiller au mieux sur le choix du type d’application. 

Partagez sur les réseaux sociaux :